Jean Bottéro disait:
"Les peuples qui oublient leurs mythes sont condamnés à mourir de froid".
Doucement, fermement et plus que jamais, faire entendre le murmure de ce lieu des profondeurs où vibrent les vieilles mémoires du monde, où résonne encore l’écho du chant des Anciens. Et cela sans passéisme mais bien pour les gens d’aujourd’hui. Car dans le processus de construction des êtres humains, développer des outils symboliques est d’une importance fondamentale.
Conter, raconter, dire...Inlassablement. 
Faire humblement son travail de passeur.
En ces temps agités que nous traversons, il est urgent d’employer notre énergie à ré enchanter le monde.
La crise de civilisation que nous traversons provient selon moi d’une erreur initiale : s’être coupé du Vivant. Il ne nous est rien demandé de moins que de (re) devenir authentiquement humains. Et pour cela, pacifier nos émotions, reconnaître nos sentiments, recontacter notre intuition . Bref, laisser renaître le pouvoir et le savoir du coeur. Cette façon de cheminer vers notre être véritable se nomme aujourd’hui «écologie intérieure». 
A l’harmonie intérieure viendra répondre un jour l’harmonie extérieure. 
Le conte a sa place dans cette recherche. Ancré dans les profondeurs de l’Inconscient collectif, il nous invite à prendre des chemins de traverse pour élargir notre perception et découvrir ce que nous sommes vraiment: les co-créateurs du monde que nous vivons!

LE JEU DE LA BÊTE ET LA BELLE 

 LE FILM

2020, une année bouleversée et peut-être bouleversante

 

 Fin juin 2020: Bilan. Grâce aux visioconférences sur Zoom nous avons pu mener à bien les projets d'écriture en cours et entretenir nos capacités à improviser. Nous n'en sommes pas peu fières. Albine Crombez a terminé l'écriture de son récit " Naterovaq" et Patricia Louvrier met la dernière main à " Xica, reine blanche, esclave noire".

Un nouvel atelier d'écriture préparatoire à un récit conté aura lieu du 26 au 31 juillet pour une première phase. Il rassemblera six conteuses en résidentiel à la datcha de L'Oeil de la Source à Couiza. Il sera suivi d'autres rendez-vous au cours de la saison 2020/21, tant sur Zoom qu'en présentiel.